Podcast: «A la Renaissance, Florence était la Silicon Valley d’aujourd’hui», explique Stéphane Distinguin, auteur de « Et si on vendait la Joconde »

Et si on vendait La Joconde ? Une question simple, volontairement polémique, à partir de laquelle Stéphane Distinguin nous propose un voyage dans le monde de l’art, son histoire et son économie, et surtout une réflexion sur notre futur. Avec un Podcast de 15mn édité par l’Usine Nouvelle !

« Et si on vendait la Joconde ? C’est la question que je me suis posée, face au Louvre, un matin du printemps 2020, alors que le monde entier s’était presque arrêté de respirer et se préparait à connaître une crise économique sans précédent. Publiée dans la presse, ma proposition a été reprise aux quatre coins du globe sous des airs de scandale. Je venais d’ouvrir la boîte de Pandore. Pourtant, j’étais animé par une seule préoccupation : comment trouver de l’argent pour sauver le monde de la culture et permettre aux artistes de continuer à écrire notre futur. »

À partir d’une question aussi aberrante que sérieuse, Stéphane Distinguin nous propose un voyage enthousiaste et curieux de la Florence des Médicis au San Francisco des start-up, de la technique du sfumato à la blockchain, de Charlemagne à Dan Brown. Il nous raconte l’histoire passionnante du marché de l’art, de son économie, de l’évolution de ses pratiques et parvient à nous faire reconsidérer ce qui semblait être l’évidente réponse à sa question.

Acheter le livre édité par JC Lattès:
https://www.editions-jclattes.fr/livre/et-si-vendait-la-joconde-9782709668729/

Dans ce numéro du podcast Inspiration par l’éditeur l’Usine Nouvelle, Stéphane Distinguin, auteur de « Et si on vendait la Joconde »

Lien Audio du podcast:
Durée: 15 minutes, 33 secondes
https://www.usinenouvelle.com/podcast/a-la-renaissance-florence-etait-la-silicon-valley-d-aujourd-hui-explique-stephane-distinguin-auteur-de-et-si-on-vendait-la-joconde,1773822

ApprofonLire

Découvrez l'appli ApprofonLire :

Installez l'appli ApprofonLire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.