Que lisent les auteur(e)s, une série d’ApprofonLire 1/12: Interview de Jacques TOUBON au Salon l’île aux Livres à Bois-Plage en Ré.

« Que lisent les auteur(e)s, une série d’ApprofonLire »

Interview de Jacques TOUBON au Salon l’île aux Livres à Bois-Plage en Ré

Interview Jacques Toubon

Rien de plus réjouissant que de lancer cette série Que lisent les auteur(e)s ? en se plongeant dans le 14ème salon du livre de Bois-Plage sur île de Ré, L’île aux Livres parmi une trentaine d’auteurs dont l’invitée d’honneur Sarah BIASINI, la fille de Romy SCHEIDER qui présentait son livre La beauté du ciel (Stock). Il faisait très chaud ce 7 aout et Michel TOUBON, bien pressé, s’est montré disponible et souriant pour répondre à mes questions qui mixent les lectures de l’auteur et l’actualité du moment. Première interview de la série !

– Vous êtes bien connu pour nous alerter sur nos droits de citoyens au fil de vos nombreuses responsabilités comme ministre de la Justice, député européen et défenseur des droits jusqu’à 2020. Aujourd’hui, quels messages envoyez-vous aux jeunes et futurs élus dans votre livre « Je dois vous dire » (Editions Stock) ?

– Jacques TOUBON : Depuis des décennies, je constate qu’en Europe, dans le monde et en France, les droits fondamentaux et ses valeurs universelles sont en reculs. A travers les états d’urgences, à travers les mesures sécuritaires qui sont gouvernés par la peur et qui a saisi le monde depuis les années 2000. Je dis qu’on ne peut pas continuer comme ça, parce que nos démocraties, si elles deviennent illibérales, si elles ne sont pas fondés sur l’état de droit, si elles ne respectent plus l’état de droit, alors nos sociétés ne feront plus des sociétés libres, des sociétés de paix que nous voulons.

Ce que je propose c’est en particulier qu’il y ait un grand effort d’éducation, parce que je pense que, depuis que ces droits ont été proclamés après le procès de Nuremberg**** à la fin de la deuxième guerre mondiale, si ces droits sont aujourd’hui en recul, peut-être que dans les années qui viennent, les jeunes peuvent contribuer à les faire renaître et les sauvegarder. Et que l’éducation doit se faire d’abord autour de ces questions qui sont vitales pour nous, auprès des jeunes.

– Nécessité fait loi dit-on ; exemple tout proche, au large de l’île d’Oléron va se construire un des plus grands sites d’éoliennes en mer, écolo ou non, d’accord ou pas d’accord, en tous cas les directives européennes nous obligent à adopter les énergies renouvelables. Comment arbitrer ce débat ?

– Jacques TOUBON : Il me paraît clair sur ce projet éolien au large de l’île d’Oléron, que deux choses sont sûres : le droit a été respecté , toutes les procédures, c’est extrêmement important. Tout le monde a été entendu, d’ailleurs le projet a été déplacé, modifié et d’autre part je crois qu’il faut avoir sur ce sujet un point de vue modéré et qu’il est absolument évident qu’à long terme, nous devons développer les énergies renouvelables. Nous ne pouvons pas continuer, si j’ose dire, à brûler la terre parce que par définition nous ne pourrons pas vivre sur elle si nous la brûlons, et je crois donc que ce projet comme celui-là doit être abordé avec toutes les précautions, avec toutes les modifications, ce qui a été le cas, doit être poursuivi. Il faut être très attentif au sort qui est fait aux activités maritimes, aux pêcheurs, à la plaisance. Bien entendu, il faut qu’une ville comme La Rochelle continue d’être le premier port de la navigation hauturière et des courses transocéaniques. Il faut donc prendre des précautions pour que ces grands projets nécessaires ne doivent pas mettre en cause les autres activités maritime.

– Quelles sont vos lectures récentes ?

– JT : Je lis en ce moment deux livres très différents ; l’un tout à fait actuel La rafle du Vel d’Hiv de l’historien Laurent JOLY*, qui a contribué, il y a quelques semaines (NDLR : interview du 7aout 2022) a démontré que tout ce que Eric ZEMMOUR a déclaré sur Vichy était totalement faux . Ce livre est absolument passionnant, un remarquable ouvrage d’histoire par ce professeur de La Sorbonne.
Et je lis Blonde, le livre de Joyce Carol OATES**, grand auteur Américain qui a écrit en fait une sorte de biographie romancée de Marilyn Monroe, un énorme livre de 1100 pages sans photos, absolument formidable !
Je lis aussi un roman qui me plait beaucoup, écrit par Judith HOUSEZ, Chateaubriand à Saint-Tropez. C’est à la fois un roman très érudit et complètement désopilant ! Je le recommande… Aux Editions des Equateurs**.

– Et votre auteur le plus exaltant ?

– JT : Oh, je continue de préférer Molière que nous avons fêté l’an passé.
Parce que dans Molière il y a tout !

– Merci Monsieur Toubon !

Interview du 7 août 2022 avec Jérôme Robert pour ApprofonLire

« Je dois vous dire » de Jacques TOUBON (Editions Stock)

Ses lectures du moment :

* La rafle du Vel d’Hiv de l’historien Laurent JOLY

**  Blonde, de Joyce Carol OATES

**  Chateaubriand à Saint-Tropez de Judith HOUSEZ, Editions des Equateurs

__________________________

**** Le procès de Nuremberg
Définition de Wikipédia : Le procès de Nuremberg intenté par les puissances alliées contre 24 des principaux responsables du Troisième Reich, accusés de complot, crimes contre la paix, crimes de guerre et crimes contre l’humanité, se tient du 20 novembre 1945 au 1er octobre 1946 dans le palais de justice de Nuremberg et constitue la première étape de la mise en œuvre d’une juridiction pénale internationale. 

Découvrez l'appli ApprofonLire :

Installez l'appli ApprofonLire

2 commentaires

  1. Interview très intéressant merci!
    Juste une erreur sur les procès de Nuremberg qui se sont déroulés après la 2e guerre mondiale, pas la première!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.