Interview de Cédric Villani: « Julian Assange est harcelé et torturé, le mot n’est pas trop fort »

Le député (ex-LaREM) de l’Essonne organise ce lundi, à l’Assemblée nationale, une soirée de soutien au fondateur de WikiLeaks afin de rallier d’autres personnalités, et que la France lui accorde l’asile politique.

Interview de Cédric Villani: « Julian Assange est harcelé et torturé, le mot n’est pas trop fort »
Cédric Villani – Député de l’Essonne (ex-LaREM) – Photo L’Humanité

Comment réagissez-vous à la décision rendue vendredi par la Haute Cour de justice britannique ?

Cédric Villani : Je ne suis pas surpris. J’avais eu l’occasion de discuter avec les avocats de Julian Assange. Nous savions, hélas, qu’il ne fallait pas attendre de miracle… Ce n’est absolument pas la fin du feuilleton : la décision de justice dit qu’il va falloir réexaminer la demande d’extradition formulée par les États-Unis, mais il reste des recours, des modalités d’appel. Cela serait une erreur, pour les politiques que nous sommes, de se concentrer sur les détails subtils de cette procédure de justice qui risque de s’éterniser. Il s’agit d’un dossier exclusivement politique. Nous pouvons le résumer en quelques points. Il est persécuté par les États-Unis parce qu’il a fondé WikiLeaks et révélé aux yeux du monde les exactions commises par l’armée américaine et des opérations d’espionnage sur des pays alliés. Pour Washington, le journaliste Julian Assange est considéré et traité comme l’un des hommes les plus dangereux de la planète. […]

Lire la suite de l’interview dans L’Humanité (article réservé aux abonnés)

A découvrir

Dans la tête de Julian Assange, de Guillaume LEDIT et Olivier TESQUET

Dans la tête de Julian Assange, de Guillaume LEDIT et Olivier TESQUET

Au tout début, cela aurait pu être un chapitre inédit de Millénium. Une histoire d’hacktivistes qui réussissent le casse du siècle avec WikiLeaks, l’organisation fondée en 2006 par Julian Assange, un Australien tombé très jeune dans l’informatique, féru de mathématiques, fondu de Shakespeare, rebelle dans l’âme et rompu à la clandestinité.

Jusqu’en 2018, WikiLeaks va publier des millions de documents dénonçant pêle-mêle la corruption des élites, la surveillance de masse, la fraude fiscale, l’absence de transparence des institutions gouvernementales, les horreurs des guerres menées par les États-Unis, les violations des droits de l’homme dans des dizaines de pays…

Paru chez Actes Sud en février 2020

Découvrez l'appli ApprofonLire :

Installez l'appli ApprofonLire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.