Hydrogène : Le Maire veut voir des usines « dans les mois » à venir

Hydrogène : Le Maire veut voir des usines « dans les mois » à venir
L’hydrogène doit permettre de contribuer à décarboner l’économie.

Le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, a appelé jeudi 30 septembre les industriels de l’hydrogène à faire sortir de terre «dans les mois» à venir les usines permettant de lancer la filière française de l’hydrogène décarboné.

«Notre ambition est simple : la France doit être le leader mondial de l’hydrogène vert. Pas un, LE. Nous avons la possibilité d’y parvenir», a-t-il dit à Bercy devant le Conseil national de l’hydrogène, installé en janvier pour accompagner le déploiement de l’hydrogène décarboné et qui réunit notamment des représentants de la filière. «Nous devons développer nos sites industriels à échéance de semaines ou de mois. Il faut aller vite. Nous pouvons faire émerger rapidement des sites d’électrolyse qui puissent donner corps à notre ambition : nous aurons le site de McPhy à Belfort, le projet Air liquide en Normandie… Les Français veulent voir les usines, les emplois, ce que ça donne concrètement pour eux», a-t-il dit.

La France a prévu d’investir 7 milliards d’euros d’ici à 2030 dans l’émergence d’une filière autour de ce gaz décarboné à même de rendre plus propres l’industrie et les mobilités lourdes. D’ici à la fin 2021, près de 2 milliards d’euros de subventions seront engagés ou en passe de l’être, pour soutenir plus d’une centaine de projets (Recherche et Développement, démonstrateurs, écosystèmes territoriaux, achat de trains…), a indiqué le ministère. Quinze gros projets français devraient aussi en profiter, après validation de l’UE : des gigafactories de production d’électrolyseurs, d’équipements pour la mobilité (piles à combustible, stations de recharge…), et décarbonation de l’industrie lourde (raffineries, cimenteries, aciéries).

Les acteurs visent l’installation de 6,5 GW d’électrolyseurs d’ici à 2030, avec un développement qui se concentrera d’abord dans sept bassins industriels. Ces bassins à moyen terme pourraient être interconnectés grâce à des infrastructures de transport. L’hydrogène, «c’est le plus gros investissement public que nous faisons», a souligné Bruno Le Maire, ajoutant que «l’hydrogène aura toute sa place» aussi dans le plan d’investissement «France 2030» que le président de la République doit annoncer «dans les jours qui viennent». Avec l’essor de ce vecteur énergétique, la France vise à décarboner l’industrie et le transport de masse (petits avions, trains, utilitaires), a encore dit le ministre.

En revanche, Bruno Le Maire s’est montré prudent sur le rôle de l’hydrogène pour les véhicules individuels: «On verra si le transport individuel, c’est pertinent, je laisse la question ouverte».

Source : Le Figaro

https://www.lefigaro.fr/societes/hydrogene-le-maire-veut-voir-des-usines-dans-les-mois-a-venir-20210930

Publié le 30/09/2021

A vos agendas ! La Fête de la Science

L’appel de Bruno Le Maire précède de peu la 30ème fête de la Science, qui se déroule cette année du 1er au 11 octobre en métropole, et du 5 au 15 novembre en outre-mer et à l’international. Cet événement propose des milliers d’animations gratuites ouvertes à tous, y compris aux écoliers, collégiens et lycéens.

Créée en 1991, la Fête de la Science est organisée chaque année par le ministère chargé de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation pour permettre à chacun et chacune de découvrir le monde des sciences et de rencontrer les femmes et les hommes qui font la science d’aujourd’hui. Pour sa 30e édition, le thème 2021 est « Eureka ! L’émotion de la découverte ».

En savoir plus :

https://www.fetedelascience.fr/

https://www.education.gouv.fr/la-fete-de-la-science-12287

Découvrir le livre de Bruno Le Maire :

Livre de Bruno Le Maire : L'ange et la bêteLe livre de Bruno Le Maire : L’ange et la bête, paru le 14 janvier 2021 chez Gallimard.

Depuis mai 2017, Bruno Le Maire est ministre de l’Économie et des Finances auprès d’Emmanuel Macron. Acteur des trois premières années du quinquennat, il offre un éclairage unique sur les décisions économiques, industrielles, financières et fiscales qui ont été prises durant cette période. Il en explique les intentions et la cohérence en les confrontant à notre histoire nationale. Il nous donne un accès privilégié à la pratique du pouvoir comme aux événements et crises qui ont marqué ces années. Il fournit aussi des clés de compréhension de la vie politique des grandes nations occidentales, bousculées par la crise de la Covid-19 et par l’émergence de la Chine.
Dans ce nouveau livre, Bruno Le Maire réaffirme le lien essentiel entre littérature et pouvoir. Il définit les enjeux qui façonneront la France et l’Europe de demain.

http://www.gallimard.fr/Catalogue/GALLIMARD/Blanche/L-ange-et-la-bete

Découvrez l'appli ApprofonLire :

Installez l'appli ApprofonLire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.